Pour la planète, pas de petites économies...

... ou encore : "Les petits ruisseaux font les grandes rivières".

Autrement dit, les actions de chacun, à son échelle, petit ou grand, quelque soit sa position sociale, sont utiles et contribuent à réaliser la grande transition à l'échelle planétaire.

Réduire les émissions de gaz à effet de serre revient à porter notre attention sur deux choses : réduire sa consommation d'énergie, et réduire sa consommation de produits.

On peut y arriver facilement en adoptant quelques nouveaux réflexes et un état d'esprit neuf.

Réduire ne veut pas dire arrêter

Il n'est donc pas question de se priver de tout en remettant les compteurs à 0. En revanche, il est utile de raisonner en terme d'alternatives :

- Je choisis de faire ceci plutôt que cela.

- Si j'achète ceci maintenant, je n'achèterai cela que plus tard, de façon à étaler ma consommation.

Réduire = Réutiliser

Il n'est pas possible de réutiliser l'énergie consommée, mais on peut l'utiliser à plusieurs (covoiturage) ou l'utiliser pour faire plusieurs choses en même temps (utiliser le four en hiver pour cuire et chauffer la cuisine).

Il est, par contre, tout à fait possible de réutiliser de nombreux produits plusieurs fois avant de les jeter, et notamment ce qu'on nomme les "consommables" : papier/carton et plastique.

Réduire = Réparer

Une maintenance régulière des appareils permet de réduire leur consommation d'énergie. Une réparation est toujours préférable à un rachat. Un démontage peut faire l'objet d'une auto-formation technique instructive qui, si elle échoue, peut du moins forger un esprit critique pour ne plus acheter de produits à l'obsolescence rapidement programmée.

Réduire = Recycler

Il s'agit de trier ses déchets scrupuleusement, à la maison comme au boulot. Le recyclage peut également avoir lieu sans jeter, en trouvant une nouvelle utilité à un objet qui aurait auparavant gagné rapidement la poubelle (boîtes, chutes de bois, emballages divers, pots, etc.)

Réduire = Redécouvrir

Il n'est pas rare de partager notre espace avec un nombre incalculable d'objets stockés au destin incertain. On peut s'amuser à redécouvrir les trésors cachés dans notre maison, à réutiliser des objets oubliés, à les prêter ou les offrir.

On peut aussi redécouvrir les joies du vélo ou du train, notre territoire et ses chemins, le plaisir de la sieste comme alternative au shopping, ...

Réduire = Louer, Partager, Mutualiser, Échanger, Donner

Notre merveilleuse société de consommation nous pousse à l'individualisme. C'est un confort tentant, mais fort cher : pour nous-mêmes comme pour la planète. Rien ne nous empêche, au contraire, de consommer sans stocker :

- en louant ce dont on a ponctuellement besoin.

- en partageant l'usage d'un même objet, entre membres de la famille, entre voisins, entre amis...

- en mutualisant la propriété : d'une voiture, d'un motoculteur, d'un appareil à raclette, d'une remorque, d'une machine à coudre, ...

- en échangeant : les salades du jardin, les livres ou les DVD, son appartement, ou simplement des baisers...

- en donnant : tout ce qui est inutile et qui nous fera gagner de la place.

Retour à l'accueil