Contexte : Depuis des décennies, nous utilisons des sachets plastique à usage unique.

Nous pensons qu'ils sont désormais interdits, mais c'est très faux : il y a une tolérance de plastique dans les sachets dits "biosourcés" (qui ne contiennent aujourd'hui que 50% de matières biosourcées) ; et les sacs en plastique dont l'épaisseur est supérieure à 50 microns, dits "réutilisables", sont plus chargés en plastique qu'avant, et peu souvent réutilisés.

Le - pour la planète : Le bilan environnemental du sachet plastique jeté est désastreux : même "compostable", même "biodégradable", même "recyclable", il met de quelques mois à quelques centaines d'années à disparaître, sans manquer d'empoisonner les sols au passage, quelque soit son mode de traitement.

Le geste TE : Il est plus que temps d'apprendre à s'en passer, et de refuser également tout autre type de sachet jetable, même partiellement voire totalement dégradable, car des alternatives existent. Allez, on s'équipe?

Comment : J'adopte des sacs à vrac, qu'on peut acheter ou fabriquer (avec couture ou sans couture).

Ils sont parfaits pour tout, ils passent à la machine : un geste très simple et ultra-utile, au top pour votre défi Plastique Free July.

Mes sacs à vrac
Retour à l'accueil