Contexte : Depuis 10 ans, la loi a imposé la réduction, puis la fin des sachets plastiques non dégradables. Mais la logistique du sac durable est difficile à ancrer dans les mœurs.

Le - pour la planète : Tous les sacs en plastique, y compris les plus durables, constituent une source importante d'émissions de CO2 et de pollution terrestre et maritime.

Le geste TE : Gérer avec soin ses propres sacs pour les utiliser durablement, et ne pas en racheter à chaque oubli.

Comment : J'adopte le réflexe de remettre des sacs à courses dans le coffre de ma voiture, et j'ajoute un petit sac compact en tissu dans mon sac à main, dans le vide poche de ma portière ou la sacoche de mon vélo, pour les petits compléments.

Bien sûr, je pense à signaler au commerçant de détail que je préfère utiliser mon sac en tissu que le sien en plastique (même bio).

Retour à l'accueil