Contexte : Internet, qui n'a pas 20 ans, est pourtant devenu quasiment incontournable pour de nombreuses démarches, et surtout de nouveaux loisirs.

Le - pour la planète : Un trafic qui parait immatériel (souvent décrit comme tel) mais qui est source d'une consommation d'énergie très importante, essentiellement pour le stockage et la réception d'images, de son et surtout de vidéos.

Le geste TE : Naviguer avec sobriété.

Comment : Utiliser en priorité la fibre ou l'ADSL, bien moins énergivore que le réseau mobile. Pour la vidéo, regardez-la sur votre ordinateur plutôt que sur votre smartphone, et pensez à réduire la définition d'une façon acceptable pour votre confort. Sachant que le plus écoresponsable reste le support (DVD).

Pour éviter que des plateformes comme Youtube ou Netflix ne vous propose une nouvelle vidéo sitôt la précédente terminée, vous pouvez télécharger l'application Minimal.

Quand vous envoyez des mails avec pièces jointes, limitez leurs tailles à 1 Mo, et utiliser un serveur partagé dès que le nombre de destinataire dépasse une personne. N'oubliez pas vote bonne vieille clé USB pour partager vos fichiers volumineux. Et réduisez votre charge mentale en même temps que votre consommation électrique en limitant vos envois de mails au strict nécessaire.

Si vous souhaitez analyser l'impact de votre navigation, vous pouvez télécharger Carbonalyser. Il calculera en temps réel les émissions de CO2 de votre usage internet, et vous permettra d'intégrer quels sont les choix les plus énergivores.

Retour à l'accueil