Je soigne un jardin

Contexte : Alors que l'art du jardinage se trouve quelque part dans les savoirs faire ancestraux de la quasi-totalité d'entre nous, on s'en est terriblement éloignée, au bénéfice des achats en magasins ou au marché.

Le - pour la planète : Rien n'est plus économe pour la planète que les légumes du jardin.

Le geste TE : Planter quelque part quelque chose à manger.

Comment : J'ai la chance d'avoir un jardin, et le regret de détester le jardinage... Qu'à cela ne tienne, j'ai trouvé un compromis : en plantant deux rangées de pommes de terre, quelques radis et plusieurs arbustes à fruits rouges, ma transition est aussi dans mon jardin.

Sur internet, il y a des tas d'idées pour jardiner sans jardin, faire un jardin sur un balcon.

On peut aussi investir du temps dans des jardins partagés ou partager son jardin.

Une bonne idée si on n'a pas de jardin : écrire au maire de sa commune pour lui demander de mettre à disposition de ses habitants des parcelles communes à jardiner.

Retour à l'accueil