Contexte : L'agriculture intensive nous a habitué à consommer des légumes hors saison, en particulier les tomates, qu'elle cultive toute l'année. La tomate est ainsi le 1er légume (fruit) produit dans le monde après la pomme de terre.

Le - pour la planète : La culture des tomates hors sol et sous serre chauffée est très énergivore, donc fortement émettrice de gaz à effet de serre.

La culture non bio utilise de très nombreux produits phytosanitaires dérivés du pétrole, et la culture bio est arrosée en permanence.

La conservation des tomates en frigo et leur transport ajoutent en consommation énergétique inutile.

Le geste TE : Zéro tomate fraîche dans mon caddie d'octobre à mai.

Comment : Hors saison, j'utilise des tomates en conserve (on peut d'ailleurs les faire soi-même avec de bonnes tomates de saison, réduites en coulis), du concentré de tomates (qui se cuisine très bien et a beaucoup de goût), des tomates confites (un peu chères, mais délicieuses) ou séchées.

Toutes ces préparations sont réalisées durant la haute saison, où la production est beaucoup plus importante. Naturellement.

Retour à l'accueil