Transports du futur

Contexte : Chaque jour, en France, on compte en moyenne 175 millions de déplacements. D'un côté, pour lutter contre le réchauffement climatique, on sait qu'il est impératif de réduire tous les déplacements individuels en voiture. De l'autre, les publicités pour inciter à l'achat d'automobiles n'ont jamais été aussi nombreuses ni aussi mensongères.

Le - pour la planète : En dépit d'un constat réalisé depuis plus de 20 ans, celui de diminuer l'usage de la voiture, il y a de plus en plus de véhicules dans les familles françaises, dont la moyenne est de plus en plus vieille (âge moyen : 9 ans), avec une augmentation spectaculaire du nombre de diesel (passé en proportion de 20% à 60% entre 1990 et 2010).

Le geste TE : Se mettre en tête une image climato-compatible des transports du futur.

Comment : Dans nos transports de demain, la voiture se loue ou se partage, et ne se détient que pour son usage (non pour sa propriété) ; le train redevient le mode privilégié de départ en vacances, les déplacements domicile/travail se font en transports en commun ou en covoiturage. Les rencontres via internet se développent et s'instituent comme alternative au déplacement (télétravail, vie associative, voire vie familiale). Le vélo devient aussi présent sur les routes que la voiture.

Le site Transports du futur fourmille d'informations diverses sur les monde des déplacements de demain.

D'autres arguments sur le site Transports de demain.

Retour à l'accueil