LCD ou OLED, FullHD ou encore 4K, les téléviseurs d'aujourd'hui prennent des proportions qui nous donnent l'illusion d'être installés comme au cinéma, sans sortir de chez soi.

Le - pour la planète :(

Les dépenses énergétiques dues à la fabrication, au transport, et au recyclage des téléviseurs sont d'autant plus grandes que l'écran est grand. Or ces coûts correspondent au minimum à 3 fois l'énergie totale consommée durant la période d'utilisation du poste. Et lorsque l'énergie est au charbon, comme dans la plupart des pays asiatiques, les conséquences sur le climat sont sévères.

L'innovation pousse au renouvellement précoce. Les fabricants cherchent à vendre les écrans les plus grands possibles même s'ils sont installés dans de petites pièces.

Or la consommation électrique, mais aussi les ressources nécessaires pour fabriquer la TV dépendent de la surface de l'écran. Et l'idée marketing que les publicitaires nous mettent en tête, c'est : toujours + grand, toujours + mieux.

J'ai changé mes habitudes :)

D'abord, je n'ai pas remplacé mon téléviseur, qui fonctionne encore très bien, depuis 10 ans.

Pour le prochain, le plus tard possible, je vais raisonner en fonction de la taille de ma pièce, et non en fonction des arguments du vendeur, pour faire en sorte que la TV ne soit pas le meuble phare de mon salon.

Comment faire ?

Je ne me fierai pas trop à l'étiquetage énergétique, qui classe les appareils de A+++ à E, car le critère retenu relativise l'électricité consommée par rapport à la grandeur de l'écran. Il vaut mieux retenir sa consommation en W/m² ou kWh/an, quelque soit sa taille.

Pour être parfaitement informé avant d'acheter, cliquez ici.

Mais avant, sachons qu'installer son poste dans une pièce sombre améliore considérablement le rendu de l'image sans qu'il soit nécessaire d'investir dans un nouveau poste.

 

Avez-vous déjà changé plein de trucs pour l'environnement ?

C'est le bon moment pour Passer votre CAP écologique !

Ma TV est de bon sens
Retour à l'accueil