Poubelle au régime

Contexte : En dépit de tous les efforts accomplis, moins de 40% de nos déchets sont triés en vue de recyclage.

Le - pour la planète : Les ordures de la poubelle ordinaire sont soit brûlées (éventuellement pour produire de l'énergie), soit enfouies, soit stockées en décharges (qui, malgré leur interdiction, existent encore en France). Or l'incinération et la putréfaction émettent du CO2 en quantité non négligeable.

Le geste TE : Mesurer son volume de poubelle (par semaine, par exemple), en analyser le contenu et agir concrètement pour le diviser par 2.

Comment : Fini les barquettes en polystyrène ou en plastique léger, fini les "blisters" (emballage plastique alimentaire non recyclable) ou les emballages aluminium, fini le plastique étirable, le papier alu, le papier de cuisson, le sopalin, les sachets plastiques. J'étudie de près d'autres alternatives, notamment pour le coton sanitaire jetable.

Voir l'interview de Béa Johnson, une américaine d'origine française qui pratique au quotidien le "0 déchet", et livre ses trucs. Et l'expérience de Claire, en France.

Retour à l'accueil